National Council Statement on the Alternative Vote Referendum
Déclaration du Conseil national sur le Vote alternatif

On December 8, 2012, FVC National Council unanimously voted “That a Referendum be held on the following question, and that a majority of votes cast shall settle the question.” Fair Vote Canada’s referendum on municipal AV has now been completed, and the results have been published by the Chief Electoral Officer for the referendum, Larry Gordon. National Council notes that more members have participated in this referendum than in any other election or democratic exercise in our movement’s history.
The final tally showed that 55% of votes were in favour of Option A (supporting only proportional representation) and 45% of votes favoured Option B (adding support for the Alternative Vote for municipal elections).

The results show a preference of the membership for proportional representation. As a democratic, membership-based organization, National Council intends to respect this decision by the membership. Thus, Fair Vote Canada will not be supporting the Alternative Vote for the election of any legislative body going forward.

This has been a divisive and contentious issue. We are hopeful that everyone will respect this decision by the membership and the movement can work together in unity of purpose towards the goal of achieving proportional representation in the 2015 federal election. We would like to remind all chapters that any work on municipal campaigns must be on PR systems.

Le 8 décembre 2012, le Conseil national de REC a voté à l’unanimité “qu’un référendum se tiendra sur la question suivante, et que la majorité des suffrages exprimés tranche la question.” Le référendum de Représentation équitable Canada sur le Vote alternatif dans les municipalités est maintenant terminé, et les résultats ont été publiés par le directeur général des élections pour le référendum, Larry Gordon. Le Conseil national constate que plus de membres ont participé à ce référendum que dans toute autre élection dans l’histoire de notre mouvement.

Le décompte final est que 55% des votes sont en faveur de l’option A (soutenant la représentation proportionnelle) et 45% des votes en faveur de l’Option B (soutenant le vote alternatif pour les élections municipales).

Les résultats montrent une préférence pour la représentation proportionnelle. Étant une organisation démocratique, fondée sur la volonté de ses membres, le Conseil national respectera leur décision. Représentation équitable au Canada ne soutiendra donc pas le vote alternatif pour l’élection d’un organe législatif à l’avenir.

Cette question a été un sujet de discorde et de contentieux. Nous espérons que tout le monde va respecter cette décision par les membres et que le mouvement puisse travailler ensemble dans l’unité dans le but le but de réaliser le but de la représentation proportionnelle lors de l’élection fédérale de 2015. Nous tenons à rappeler à tous les chapitres que tout travail sur les campagnes municipales doit être fondé sur la représentation proportionnelle.